Le porteur d’eau

 

Depuis ses tous débuts, le programme Porteur d’eau a réussi à amener l’eau potable à 36 villages de Flores. Ainsi les femmes  n’ont plus à perdre deux heures par jour à remplir leurs bidons en montagne et peuvent maintenant investir ce regain de temps et d’énergies dans l’amélioration des conditions économiques et sociales de leurs communautés. Suite à un survey effectué au cours de l’été 2013, 9 nouveaux projets ont été ajoutés au tableau.

 

Pas juste pour boire

L’eau ce n’est pas juste pour boire. Pour l’amener à certains villages, il a fallu ouvrir quelques routes, les sortant par le fait même de leur isolement. D’autres ont utlisé le programme d’eau potable comme levier pour cultiver des potagers, fonder une coopérative construction ou même recruter des professeurs et construire une école. La plantation de gingembre et de café, la Coop de recyclage Bank Sampah et le projet de jardin botanique sont aussi des retombées directes du Programme Porteur d’eau.

 

Bien que non suffisante, l’eau n’en est pas moins une condition essentielle au développement de l’autonomie des communautés locales. «Ce qui m’a d’abord frappé à mon arrivée à Flores, c’est qu’en saison sèche, l’eau ne se rendait pas au pied des montagnes, alors que c’est là que vivent les paysans, relate Gilles Raymond. Amener l’eau était donc la première étape pour y développer une agriculture durable qui soit plus qu’une agriculture de subsistance. C’est l’eau qui nous a permis de nouer des liens solides avec les populations locales et de développer un réseau de solidarité où les habitants ont pris l’habitude de partager leurs expériences et le travail sur terrain avec les communautés voisines.»

 

Action, solidarité, entraide

Action, solidarité et entraide mutuelle sont les trois principes de base du Program Otonomi, le but étant le développement et l’autonomie des communautés et la construction d’une économie s’articulant autour de trois pôles, soit l’accès à l’eau, l’agriculture et l’entrepreneuriat.

 

L’eau n’est qu’un premier pas vers l’autonomie. Les succès des opérations Porteur d’eau ont donné confiance aux villageois et les a préparés à passer à une seconde étape de développement en mettant sur pied des projets agricoles et de création d’emplois qui auront un impact positif à long terme sur l’augmentation de leurs revenus et leur lutte contre la pauvreté.

 

««« Retour

Pour recevoir de l’information: info@partenairededeveloppement.org